Être un proche aidant d’une personne atteinte de la SLA

La Société de la SLA du Québec sait qu’aider une personne atteinte d’une maladie neurodégénérative est lourd physiquement et émotionnellement. Depuis nos débuts, dans l’objectif d’améliorer la qualité de vie des proches aidants, les programmes et services ont été conçus pour soutenir, orienter et outiller les aidants, favoriser une vie plus équilibrée et ainsi éviter les blessures, l’épuisement, la dépression, l’anxiété et éventuellement, le deuil pathologique. Notre équipe de quatre intervenantes psychosociales est disponible pour vous soutenir tout au long de votre parcours.

 

Les premières étapes

Vous êtes un accompagnateur, un proche ou un aidant d’une personne atteinte? Il est important de connaître les étapes que celle-ci doit effectuer.

S’INSCRIRE À VOTRE CSSS

La première étape pour la personne atteinte et le proche aidant est de s’inscrire à votre Centre de santé et services sociaux afin de rencontrer un intervenant qui pourra guider la personne atteinte et vous-même vers les services les plus appropriés.

S’INSCRIRE À LA SOCIÉTÉ DE LA SLA DU QUÉBEC

Inscrivez-vous afin de bénéficier de nos services et d’avoir accès à tous les renseignements pertinents en lien avec la maladie. De plus, grâce à la rétroaction fournie par nos membres, nous pouvons mieux évaluer l’ampleur de la maladie sur l’ensemble de la population et, ainsi, améliorer continuellement nos services.

Les services offerts par la Société de la SLA du Québec

Jumelée  avec l’expertise de l’équipe de quatre intervenantes psychosociales, la Société de la SLA du Québec est fière d’avoir réussi à grandement diversifier et augmenter les offres suivantes :

  • Un accompagnement et soutien personnalisé et continu répondant aux besoins spécifiques des aidants dès le début de leur parcours et tout au long de leur trajectoire;
  • De l’information au sujet de la maladie, des services de référencement, des ressources de soutien et de répit offerts par le système de santé et des organismes communautaires;
  • Des rencontres à nos bureaux et au domicile au besoin, ainsi que des entretiens téléphoniques et par courriel pour offrir du soutien psychologique et suivis réguliers pour briser l’isolement, fournir des réponses aux questions/de l’aide informationnelle;
  • Une présence mensuelle à quatre cliniques SLA avec le but de rejoindre et soutenir les aidants de personnes diagnostiquées avec la SLA : L’Institut Neurologique de Montréal, L’Hôpital Notre-Dame, L’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, L’Hôpital St-Jérôme
  • Des sessions d’information de type portes ouvertes, groupes de soutien, cafés-rencontres, cocktails, journée de reconnaissance et activités sociales dédiées aux proches aidants et aux endeuillés;
  • Des conférences, téléconférences, et formations
Partagez / Share
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+