Recherche sur la SLA

Comment la recherche sur la SLA progresse-t-elle?

Le 19 novembre 2015, la Société canadienne de la SLA a annoncé des investissements historiques pour faire avancer la recherche vers un traitement et une cure. Grâce à la générosité des Canadiens durant le ‘Ice Bucket Challenge’ et à un investissement du Fonds de recherche sur le cerveau du Canada du gouvernement canadien à travers la Fondation Brain Canada, nous disposons de ressources financières sans précédent pour financer la recherche. Au total, neuf concours de bourses allant de 75 000 $ à 2,9 millions de dollars ont été tenus. Les projets ont été choisis à la suite d’un processus hautement compétitif au cours duquel des comités nationaux et internationaux d’experts en recherche sur la SLA ont évalué les demandes selon leur potentiel à faire progresser la recherche sur la SLA. En tout, les 34 projets financés en une année englobent 56 chercheurs de 15 universités dans sept provinces.

Les projets de recherche sur la SLA en cours portent sur plusieurs aspects incluant les prédispositions génétiques, les changements au système immunitaire, les toxines environnementales, les agents infectieux et les mécanismes cellulaires. La recherche d’un traitement contre la SLA progresse plus rapidement que jamais. Certaines stratégies incluent la pharmacothérapie, les gènes et les cellules souches.

En raison de la nature complexe de la SLA, une combinaison de différentes stratégies thérapeutiques – qui combattraient la maladie de différentes façons – serait la meilleure approche pour ralentir, voire arrêter la progression de la SLA.

Cliquez ici pour lire nos derniers articles sur la recherche.

Comment la Société de la SLA soutient-elle la recherche?

La Société de la SLA du Québec soutient financièrement la recherche en y allouant des fonds de concert avec  SLA Canada. La Société canadienne de la SLA:

    • investit ses fonds de recherche dans les projets présentant le plus de potentiel;
    • finance des projets de recherche pertinents et de grande qualité qui sont jugés par des pairs;
    • finance des projets de recherche évalués par des instances de haut niveau, selon des méthodes d’évaluation internationalement reconnues auxquelles adhèrent les Instituts de recherche en santé du Canada.

La Société canadienne de la SLA ne finance que les projets les plus prometteurs, élaborés par les scientifiques les plus réputés. Des chercheurs canadiens de Montréal, Québec, London, Toronto, et Vancouver sont des chefs de file internationaux de la recherche sur la SLA.

Nous souhaitons que le fruit de leurs recherches pourra, dans un avenir rapproché, donner espoir à ceux et celles qui luttent contre la maladie et permettre de découvrir comment guérir la SLA.

Comment pouvez-vous aider la recherche?

La SLA est une terrible maladie, tant pour la personne atteinte que pour sa famille. Malgré tout, les personnes atteintes sont des partenaires inestimables dans le progrès de la recherche. Voici quelques façon d’aider la recherche sur la SLA.

Registre canadien des maladies neuromusculaires

Enregistrez-vous auprès du Registre canadien des maladies neuromusculaires. Le Registre permet aux personnes atteintes de maladies neuromusculaires de communiquer avec des chercheurs et de participer à des recherches cliniques pouvant apporter des bénéfices, de nouveaux traitements et d’autres avenues thérapeutiques ainsi qu’une meilleure compréhension de la maladie. Le registre est le seul moyen qui permet d’obtenir des statistiques valides sur la SLA à l’échelle nationale.

Consultez le site web de la Société canadienne de la SLA pour en connaître davantage sur l’équipe de recherche sur la SLA et sur les maladies neuromusculaires au Canada, ainsi que les travaux sur lesquels ils travaillent.

MalgrŽ la sŽvŽritŽ de la maladie, Claude et Annie dŽmontrent une force et une dŽtermination qui Žmerveille.
Photo Le Quotidien Louis Potvin

Saisons de vie- Témoignage d’Annie Huard, proche aidante

Dans le cadre de la Semaine des proches aidants, la Société tient à mettre la lumière sur  la résilience et le travail extraordinaire qu’accomplissent les proches aidants auprès de leur être cher. L’une de ces proches aidantes, Annie Huard, ignorait que sa vie serait bouleversée le 13 mai 2007, alors que son mari Claude Fortin […]

banniere-site-web-journee-des-aidants

La motivation au cœur de cette troisième journée de reconnaissance des aidants

    «Aujourd’hui, on veut vous offrir un peu de répit et reconnaître votre dévouement envers votre proche» déclare Leigh Stephens, intervenante psychosociale à la Société, donnant ainsi le ton à la troisième édition de la Journée de reconnaissance des aidants dans le cadre de la Semaine des proches aidants. Le dimanche 6 novembre, c’est […]

Déc 8 @ 10:00 – 12:00 Centre Culturel Louis St-Laurent
Joignez-vous à l’un de nos deux groupes d’entraide : un pour les personnes atteintes et l’autre pour les proches aidants. Jus, café et collations seront offerts. Vous pouvez apporter un lunch froid pour après la rencontre.[...]
Déc 13 @ 13:30 – 15:30 Centre Noël-Brulart, salles 212 et 104
Deux groupes de soutien continuent à Québec : le premier groupe s’adresse aux proches aidants alors que le deuxième regroupe les personnes atteintes de SLA. (Stationnement gratuit) Date et heure: les mardis, de 13h30 à 15h30. Vous[...]
Déc 14 @ 13:00 – 15:00 Bureaux de la Société de la SLA du Québec
Comment favoriser la communication avec son proche Cet atelier a pour but d’expliquer le processus de la communication, de reconnaître les effets de la SLA sur la communication, d’identifier des techniques pour communiquer avec la[...]