James Benoit : le match d’une vie

18 novembre 2015. L’entraîneur des Bulldogs de Sherbrooke et ancien entraîneur du Vert et Or James Benoit s’apprête à affronter son plus grand adversaire en terrain inconnu : la SLA. Le lendemain, il essuie les dernières larmes qui roulent sur ses joues et décide de jouer le match d’une vie, un jour à la fois.

De 2002 à 2004, James Benoit a eu le plaisir de coacher le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke.

Plan de match : voir le bon côté des choses

Participant à divers essais cliniques, James Benoit est loin d’avoir renoncé à l’espoir et conserve toutes les qualités qui font de lui un joueur exemplaire au sein de l’Équipe SLA.  «Face à la maladie, je demeure persévérant et j’essaie de garder ma légendaire attitude positive et de rester passionné par la vie. Je continue à participer à des activités et des événements avec ma famille et mes amis pour construire des souvenirs impérissables à chaque semaine.» C’est avec cette approche que l’homme de 47 ans occupe son rôle d’ambassadeur, notamment en collectant des dons pour la Société et en partageant les nouvelles et événements de l’organisme dans son réseau, incluant l’événement cycliste Roulez pour Vaincre la SLA qui se déroulera à Orford du 24 au 26 août.

Président d’honneur de la Marche pour la SLA à Sherbrooke

Près de trois ans après avoir reçu le diagnostic de SLA, le Sherbrookois est plus que jamais déterminé à s’impliquer pour soutenir la communauté SLA, en commençant par son rôle de Président d’honneur de la Marche pour la SLA à Sherbrooke, qui aura lieu le 16 juin prochain.  « SLA Québec représente un appui incroyable pour les personnes atteintes de la SLA, les aidants naturels et plusieurs personnes qui sont touchées de loin ou de près par la maladie. Elle offre de l’équipement adapté, de l’aide financière, un programme de répit et des activités pour les patients, aidants et familles, en plus d’amasser des fonds pour la recherche. Marcher pour la SLA est donc une excellente façon d’assurer la pérennité de ses services.» La combativité de James et de son collègue Jean Cameron, également atteint de la SLA, a d’ailleurs inspiré leur équipe de travail du Groupe Cameron, filiale Terminix, à contribuer à la marche de Sherbrooke en leur honneur.

Des rendez-vous à ne pas manquer en Estrie pour la communauté SLA: La Marche pour la SLA, le Roulez pour Vaincre la SLA et la Randonnée pour Vaincre la SLA

Marche pour la SLA à Sherbrooke le 16 juin

 Le samedi 16 juin dès 9h30, James Benoit fera partie des 400 participants qui se rassembleront au Pavillon Armand-Nadeau du Lac-des-Nations pour prendre part à la 13e Marche pour la SLA à Sherbrooke. Personnes atteintes de la SLA de la région ainsi que leur entourage effectueront un parcours symbolique en solidarité aux familles québécoises touchées par la SLA tout en amassant des fonds pour financer la recherche et soutenir les programmes et services offerts par la Société de la SLA du Québec.

Pour en savoir plus : marches.slaquebec.ca

Le Roulez et la Randonnée Pour Vaincre la SLA du 24 au 26 août

Du 24 au 26 août, ce sera au tour de 250 cyclistes et bénévoles de s’unir contre la SLA à Orford à l’occasion de l’événement cycliste Roulez pour Vaincre la SLA, dont les quartiers généraux seront situés à l’Espace 4 saisons à Magog. Une randonnée pour vaincre la SLA aura également lieu le samedi 25 août au Mont Orford dans le cadre de cette fin de semaine unique.

Pour en savoir plus : roulezpourvaincrelasla.ca

 

Roxanne Goulet

1 Comment

Comments are closed.