v_lor
Par un bénévole

Les bienfaits que j’en retire sont de donner de petits moments de bonheur à des gens dépourvus

French Only

Depuis environ 6 ans, je fais du bénévolat auprès de la SLA étant donné que mon mari est décédé de cette maladie.

Il a créé sa propre fondation, qui a pour but la recherche sur cette maladie. Cette cause me tient tout particulièrement à coeur.

Mes enfants s’occupent de la Fondation André Delambre et je leur accorde toute ma confiance. La recherche a pour but de trouver un médicament qui un jour pourra guérir cette terrible maladie.

De mon côté je suis aussi impliquée, et ce, à toutes les semaines depuis une vingtaine d’années auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer dont ma mère faisait partie.

Les bienfaits que j’en retire sont de donner de petits moments de bonheur à des gens dépourvus face à des maladies incurables.

Cette année j’ai reçu le trophée de la bénévole de l’année au Centre Bellini. Cette marque de reconnaissance m’a beaucoup touchée.

Etre bénévole ne veut pas dire de donner seulement de notre temps mais aussi d’y mettre tout notre coeur.

Lorraine Delambre