story-dominic-delambre
Par un participant

Il reste encore de nombreux défis à relever

« Comme jeune étudiant en médecine, j’étais fasciné par la science et par les maladies génétiques. Je voulais découvrir des gènes prédictifs permettant de mieux comprendre la biologie derrière des maladies rares et complexes du système nerveux. Comme médecin résident en neurologie, j’ai appris à évaluer le phénotype de centaines de maladies du système nerveux dont certaines étaient traitables, et d’autres pas encore. Un médecin plus agé m’avais répété une vielle maxime du médecin auprès de ses patients qui est « écouter toujours, soulager souvent, et guérir parfois ». Il fallait donc une philosophie particulière pour partager des moments difficiles auprès de malades chroniques. Lors de ma spécialisation à Boston, ce désir de comprendre la biologie de maladies incurables et cet intérêt à côtoyer des personnes atteintes de maladies chroniques ont convergé. J’ai alors développé une curiosité et une sensibilité à l’égard des malades atteints de sclérose latérale amyotrophique. Dans le cadre de la clinique SLA du CHU de Québec, nous avons donc développé une approche pluridisciplinaire qui relie les gens autour d’un même but: celui de soutenir les malades atteints de cette maladie grave, et surtout de leur donner espoir. Il reste encore de nombreux défis à relever, mais ceux qui ont côtoyé des malades atteints de SLA deviennent à jamais leurs défenseurs

Dr. Nicolas Dupré
Neurologue