Sarah Saillant-Boulinguez: «Parce qu’un sourire est la plus belle récompense au monde»

Lorsque Sarah Saillant-Boulinguez à terminé sa journée de travail et qu’elle n’est pas débordée par ses nombreux passe-temps, elle comble son emploi du temps en coordonnant la  Marche pour la SLA de Québec. Portrait d’une jeune femme avide d’aider, mais surtout de faire sourire.     

Volubile et engagée, Sarah Saillant-Boulinguez s’implique à la Société depuis que sa mère a été diagnostiquée de la SLA. D’abord bénévole en 2011 lors du Match des Célébrités, ses nombreuses contributions se sont ensuite enchaînées. La nouvelle coordonnatrice de la Marche pour la SLA de Québec se démarque par sa sincérité et son désir d’aider. « À bord de cette aventure, j’ai une équipe formidable. Ça aide beaucoup lorsque c’est la première marche qu’on gère de A à Z! Tant qu’à avoir un défi, autant le faire au complet! »  Ses nombreuses idées et propositions font d’elle un pilier important de cette marche annuelle qui rassemble chaque année des centaines de participants.

« En sachant les ravages que la maladie fait en si peu de temps, si j’ai l’occasion de donner du bonheur aux familles et aux malades de quelque manière que ce soit, je suis partante! ».

Depuis que sa mère est décédée de la SLA en 2012, Sarah comprend bien les enjeux de la maladie, ce qui lui permet d’adopter une approche empathique avec ceux dont la situation est similaire à la sienne. « En sachant les ravages que la maladie fait en si peu de temps, si j’ai l’occasion de donner du bonheur aux familles et aux malades de quelque manière que ce soit, je suis partante! ». Malgré les difficultés qu’elle a traversées, Sarah dégage tout de même une joie de vivre singulière qui transparaît dans son engagement communautaire.

À travers son importante implication, la jeune femme retrouve une sensation de bien-être qui lui donne toute sa motivation. « En fait, je suis la personne la plus égoïste sur terre, car je fais du bénévolat que pour le bien que ça me rapporte! Mais je sais bien que j’apporte aussi du bonheur aux autres! », lance-t-elle à la blague. Rencontrer autant de personnes inspirantes lui procure le sentiment de faire non seulement une différence dans leur vie, mais aussi dans la sienne. Le bénévolat lui apporte une « richesse intérieure et une maturité face à la vie ».

Sarah se désole que le bénévolat devienne une option de moins en moins envisagée. La rémunération monétaire prend souvent le dessus sur la récompense personnelle. « Un sourire est la plus belle récompense au monde et un simple merci vous enrichit” confie-t-elle. D’ailleurs, son engagement auprès de la Société n’est qu’une infime partie de tous les projets communautaires auxquels elle prend part : Opération Nez rouge, les Cadets de l’Aviation royale du Canada, soupers de bienfaisance ou équipe bénévole de secouristes, petits et grands projets suffisent à ce que Sarah s’y lance sans la moindre hésitation. À ses yeux, le bénévolat est « l’une des plus belles expériences humaines qui existe » et elle croit fermement que d’offrir son temps et sa présence est le plus beau cadeau qu’on puisse donner, tant aux autres qu’à soi-même.

Comme Sarah, vous aussi pouvez prendre part à une Marche pour la SLA!