p24-back-cover-marches

Partout au Canada, des milliers de gens se rassemblent et marchent pour la SLA en soutien et solidarité aux familles touchées par la maladie, et le Québec n’y fait pas exception. De l’Outaouais à Rivière-du-Loup en passant par Montréal, les 10 Marches pour la SLA ayant eu lieu à travers la province ont généré plus de 270 000$. Grâce aux comités organisateurs, aux bénévoles, à l’engagement de la communauté et aux donateurs, chacune des marches a su, à sa manière, marquer un nouveau chapitre de la Société.

La Marche de Rivière-du-Loup dépasse son objectif de collecte

p13-marche-de-riviere-du-loup

Nancy Aubé a reçu le prix de la bénévole s’étant la plus démarquée

Ayant perdu sa mère des suites de la SLA en 2005, Nancy Aubé n’a pas hésité une seconde à reprendre son rôle de coordonnatrice pour la deuxième édition de la Marche pour la SLA de Rivière-du-Loup. Le 25 septembre 2016, plus de 150 participants se sont rassemblés au Parc du Campus et de la Cité, générant un montant de 13 000$, bien au-delà des espérances du comité organisateur. « Nous avons dépassé notre objectif grâce à la collaboration d’un comité très engagé qui a à cœur de sensibiliser la population à la cause », affirme Nancy. Touchée par l’histoire de Léon-David Arias Gonzales, instigateur de cette marche et membre du comité organisateur, la communauté de Rivière-du-Loup a marché pour une dernière fois à ses côtés avant son décès trois semaines plus tard. « Le moment fort de ma journée, c’était la présence de Léon-David, avec son beau sourire. Plusieurs belles images me viennent en tête lorsque je repense à cette journée remplie d’émotions », confie Nancy.

p13-marche-de-quebec

Sarah Saillant-Boulinguez (centre) profite de l’ambiance festive avec des bénévoles de la Marche pour la SLA à Québec.

Quand les Caraïbes s’amènent à Québec

Pour la première fois cette année, Sarah Saillant-Boulinguez a pris les rênes de la 12e Marche pour la SLA à Québec avec à ses côtés un comité organisateur hors pair. Depuis que sa mère est décédée de la SLA en 2012, Sarah comprend les enjeux de la maladie et c’est ce qui la motive à s’impliquer. « En sachant les ravages que la maladie fait en si peu de temps, si j’ai l’occasion de donner du bonheur aux familles et aux malades de quelque manière que ce soit, je suis partante! » C’est d’ailleurs ce qu’elle et son équipe ont su faire en organisant un événement marquant sous le thème des Caraïbes où les participants ont pu assister à un match des Capitales de Québec tout en profitant d’une ambiance festive. « Ma plus grande fierté de la marche de cette année est d’avoir trouvé une collaboration exceptionnelle avec tous les sept membres du comité. Chacun y a exploité ses forces ce qui fait que ce fut une réussite et une fierté de groupe. » Cette  collaboration a en effet apporté des résultats concluants en générant 68 000$!

 

Faites partie de ceux qui font avancer notre mission