Changer le cours de la partie pour la communauté SLA

Unies pour vaincre la SLA

Il y a un peu moins de deux ans, Chantal Lanthier a fait une rencontre qui a très vite évolué en grande amitié : celle de Denise St-Pierre, qui se donne corps et âme à la cause de la SLA depuis quelques années. Résolument engagée, Denise s’est investie de la mission de rallier les troupes pour amener la lutte contre la SLA encore plus loin.

Chantal Lanthier (au centre) entourée de Denise St-Pierre (à droite), coordonnatrice bénévole de la Marche pour Vaincre la SLA de Saint-Hyacinthe, Claudine Cook (à gauche), directrice générale de la Société de la SLA du Québec et de quelques participants de l’activité Yoga pour la SLA au Centre ADN. Crédit photo : Andrée-Anne Rivest

C’est au printemps 2017 que Denise et moi avons commencé notre belle aventure. Convaincue de la pertinence de mon livre Parce que parfois, la pluie doit tomber, elle est venue me voir pour en obtenir des copies; et ce, dans le but de les offrir à ses employés du Centre de conditionnement physique ADN pour les sensibiliser à la SLA en vue de leur participation aux deux événements de collecte de fonds qu’elle avait mis sur pied : la toute première Marche pour Vaincre la SLA de Saint-Hyacinthe en 2015 et la soirée Yoga pour la SLA en 2017.

Le but de sa démarche était de permettre à ses employés de porter haut les messages de sensibilisation, et ainsi mobiliser leur entourage pour générer encore plus d’impact et de soutien.

J’ai été impressionnée par son dévouement et sa compassion pour l’humain! Ce sont d’ailleurs ces qualités qui sont à l’origine de l’alchimie qui règne depuis lors entre nous. Bien que mon livre l’ait inspirée et émue, elle a toujours été habitée par le désir de s’impliquer auprès des personnes atteintes de la SLA ainsi que leurs familles. Selon elle, « c’était écrit dans le ciel » qu’elle devait poser des actes concrets et marquants.

Denise St-Pierre arborait fièrement les couleurs du mois de la sensibilisation à la SLA lors de la troisième édition de la Marche pour Vaincre la SLA de Saint-Hyacinthe dont elle est coordonnatrice bénévole. Crédit photo : Andrée-Anne Rivest

Aujourd’hui – deux ans plus tard – l’engagement de Denise est toujours aussi constant. Ses idées innovantes témoignent non seulement de sa créativité, mais aussi de son envie de faire connaître la maladie et de faire en sorte que les donateurs ne nous oublient pas. À travers son dynamisme et sa joie de vivre, elle nous pousse à dépasser nos limites. À preuve, elle a animé, avec brio, les séances d’échauffement de l’événement cycliste Roulez pour Vaincre la SLA ainsi que de la Marche pour Vaincre la SLA de Montréal. Elle est plus grande que nature notre Denise et nous la remercions chaleureusement de son implication envers la communauté de la SLA du Québec. Grâce à des personnes comme elle, le quotidien des gens atteints de la SLA et de leur famille est plus lumineux.

Je t’aime mon amie,
Chantal xxx

 

Rendez-vous dans l’une des 9 villes hôtes des Marches pour Vaincre la SLA.
Comme Chantal, joignez-vous à l’équipe SLA pour passer des moments inoubliables à Outaouais/Ottawa,
Trois-Rivières, Sherbrooke, Québec, Laval, rivière-du-Loup, Montréal, Charlevoix ou Saint-Hyacinthe.
S’il n’y a aucune marche à proximité de votre région, vous pouvez participer à notre marche virtuelle où et quand vous voulez.
Pour en savoir plus et vous inscrire à l’une de ces marches, cliquez ici!

>> Pour lire notre rapport annuel 2017-2018, cliquez ici.

Anne Edimo