Carole Paquin – Pendant un instant, j’avais oublié la SLA.

À l’approche du temps des fêtes, nous sommes souvent portés à poser un regard sur l’année qui vient de passer. Quels ont été les moments marquants? De quoi sommes-nous reconnaissants? Que souhaitons-nous pour la prochaine année? Nous avons invité des membres de la communauté SLA à nous partager leurs réflexions sur la dernière année. Atteinte de la SLA depuis près de deux ans, Carole Paquin nous raconte le moment fort de son année: une envolée en montgolfière avec son conjoint et ses enfants. 

En pensant à l’année qui tire à sa fin, je ne peux que me remémorer la merveilleuse opportunité que j’ai eue de m’envoler avec les miens en montgolfière grâce au programme Vivre le moment présent* de la Fondation Tenaquip en collaboration avec SLA Québec.

Il y a longtemps que je voulais vivre cette aventure, mais je n’y accordais pas trop d’importance car je me disais que j’avais tout le temps devant moi pour le faire. À ce moment là, j’ignorais que mon futur allait être compromis : il y a 1 an et demi, à 56 ans, j’apprenais que j’étais atteinte de la sclérose latérale amyotrophique, une maladie neurodégénérative incurable. Lorsqu’on m’a offert de réaliser ce rêve, vous comprendrez donc que je n’ai pas hésité une seconde.

Le jour de l’envolée, le temps était parfait. Le soleil caressait nos joues alors que nous montions dans les airs, mes proches et moi.

Arrivés en haut, c’était comme si le temps s’était arrêté. Pendant un instant, j’avais oublié la SLA : je me sentais libre, heureuse et reconnaissante de vivre ce moment inoubliable avec ceux que j’aime. J’espère que mes enfants s’en souviendront longtemps.

Cette année, j’ai aussi appris qu’il ne fallait pas que des envolées en montgolfière pour être heureux. Le bonheur réside surtout dans les petites choses du quotidien. Et grâce à l’appui que je reçois de SLA Québec, je peux en profiter au maximum. Par exemple, le soutien financier pour l’installation d’une rampe d’accès et d’une douche adaptée à mes besoins m’aide à préserver mon autonomie.

Lorsque vous donnez à SLA Québec, vous procurez la mobilité et un vent de liberté. Grâce à votre générosité, les familles comme la nôtre peuvent vivre avec la SLA et continuer à partager des moments mémorables.

Et pour ça, je vous dis merci.

 

 

 

Carole Paquin 
57 ans, Laval, atteinte de la SLA depuis 2017

En donnant à la Société de la SLA du Québec, vous offrez immédiatement aux familles touchées par la SLA :
  • de l’aide technique, comme par exemple la location ou le prêt d’un fauteuil roulant, une aide à la communication ou la couverture des frais de mensualité d’un service d’alerte médicale/télésurveillance;
  • un soutien financier pour l’adaptation du domicile;
  • des programmes de répit pour permettre aux proches aidants, comme aux personnes atteintes de la SLA, de reprendre leur souffle;
  • du soutien psychosocial et un service d’information et de référence;
  • des activités sociales pour qu’elles tissent des liens;
  • l’espoir que les chercheurs trouvent un remède.
En cette saison des Fêtes, faites un don à SLA Québec et offrez deux fois plus de soutien aux familles touchées par la SLA. Votre don sera doublé!
Tous les dons reçus avant le 31 décembre 2018 seront jumelés par la Fondation Tenaquip jusqu’à concurrence de 50 000$.

* En mémoire de son fondateur Kenneth Reed, la Fondation Tenaquip a lancé le programme Vivre le moment présent dans le but d’offrir des moments inoubliables aux personnes touchées par la SLA et leur famille.

Roxanne Goulet