9e symposium de la Fondation André-Delambre



De gauche à droite: Dr. Steve Perrin, Dr. Stanley Appel, Lauréat du prix Nobel Dr. Stanley Prusiner et Dr. Jean-Pierre Julien

Québec – Le 9 Symposium annuel sur la SLA de la Fondation André-Delambre s’est tenu les 20 et 21 septembre derniers à l’Université Laval, à Québec. Les organisateurs du Symposium, Jean-Pierre Julien et Jasna Kriz, avaient invité 24 conférenciers de renommée internationale pour discuter des progrès de la recherche sur les causes génétiques de la SLA, les mécanismes de la maladie, les nouvelles approches thérapeutiques expérimentales et tests cliniques.

Dans le cadre de la session spéciale « Les mécanismes de type prion dans les maladies neurodégénératives », le Symposium a accueilli le Dr. Stanley Prusiner (UCSF), prix Nobel 1997 pour la découverte des prions. Cette découverte est unique dans l’histoire de la médecine puisqu’elle implique que des protéines normales qui deviennent mal repliées peuvent devenir des agents pathogènes dans certaines maladies neurodégénératives. Depuis quelques années, plusieurs laboratoires ont obtenu des résultats suggérant que des agrégats de protéines dans les cellules nerveuses pourraient contribuer à la pathogénèse de la SLA. Cette session avait pour but de mieux comprendre comment des mécanismes de type prion pourraient être impliqués dans la SLA et autres maladies neurodégénératives. La conférence du Dr. Prusiner fut introduite par Dr. Marc Ouellette, Directeur de l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC. Cette conférence fut suivie d’une cérémonie officielle pour signature du livre d’or de l’Université Laval en présence de madame la vice-rectrice à la recherche, Dre Sophie D’Amours.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les travaux du Dr. Prusiner.

admin